Récupération de l’eau de pluie : les économies d’eau

Utiliser l’eau de pluie permet de réaliser des économies d’eau potable. En 2016, en moyenne et pour un ménage de 4 personnes, la facture d’eau s’élève à 500 € par an dont 200 € sont imputés au fonctionnement des toilettes et d’avantage pour l’arrosage du jardin.

Les économies d’eau

Les économies sont fonction de la consommation et du coût de l’eau potable. On peut compter une réduction du coût de la consommation d’eau sur une année de 40 à 50 % suivant le prix de l’eau et l’utilisation que l’on fait de l’eau de pluie. Ce qui est loin d’être négligeable.

Consommattion d'eau des ménages en 2016

Utiliser l’eau de pluie dans la maison permet également de réduire l’utilisation des produits d’entretien. Cette eau est douce et non calcaire, ce qui permet de réduire de 40 à 60 % l’usage de savon ou d’anticalcaire. S’ajoutent à cela, les économies réalisées sur les frais de détartrage, d’entretien des canalisations qui ne seront plus nécessaires.
Enfin, on peut noter la plus-value apportée à l’habitat dans le contexte actuel où l’on encourage la diminution de la consommation énergétique et la consommation d’eau.

Les aspects environnementaux

L’utilisation de l’eau de pluie a de nombreux avantages écologiques :

  • Elle permet de réduire les prélèvements d’eaux souterraines et de surface,
  • Allègement du réseau de distribution. De ce fait, 40 à 50 % des besoins en eau des ménages pourraient être couverts par l’eau de pluie,
  • Réduction des rejets d’eau pluviale dans le réseau urbain. L’eau récupérée est infiltrée dans la parcelle. Cette réduction de rejet contribue donc à limiter les risques d’inondation lors de fortes précipitations,
  • Baisse d’utilisation de produits de lavage et de produits d’entretien pour le nettoyage des surfaces ou des véhicules. Il en est par ailleurs de même pour l’anti-tartre utilisé pour les WC,
  • L’eau de pluie n’est pas prélevée au milieu naturel. Elle est donc une alternative aux restrictions de consommation d’eau pendant l’été,
  • L’utilisation de l’eau de pluie préalablement récupérée pour les besoins extérieurs de la maison évite la consommation d’eau potable.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *