Pompe gestionnaire d’eau de pluie

Pompe gestionnaire d'au de pluie ou centrale de gestion WiloLa centrale de gestion d’eau de pluie appelé également « gestionnaire d’eau de pluie » est préconisée dans beaucoup de cas pour alimenter un bâtiment ou une maison. Ce dispositif est généralement présenté sous forme de coffret. Le fonctionnement de la pompe d’eau de pluie (ou des pompes suivant l’installation) est automatisée suivant les besoins en eau.

Pour certains modèles de gestionnaire, se cache dans le coffret, un véritable ordinateur de bord. Le gestionnaire comprend donc tous les automatismes nécessaires. On y retrouve notamment des indicateurs de niveau de remplissage de la cuve. Les pompes peuvent fonctionner en mode automatique ou manuel. D’autres indicateurs montrent si l’eau distribuée est de l’eau de pluie ou de l’eau du réseau d’eau potable.

La disconnexion des réseaux d’eau de ville et de pluie

Centrale de gestion d'eau de pluie Leroy Merlin de Montauban

La réglementation (norme EN1717 et NF P16-005) impose que les réseaux d’eau potable et le réseau d’eau de pluie (non potable) ne puissent jamais être connectés physiquement. Ceci pour éviter tout risque de pollution dans le réseau d’eau de ville. L’eau de pluie étant considérée comme une eau non potable. Pour effectuer cette disconnexion physique, l’Afnor a demandé aux fabricants de mettre en place une garde d’air entre les deux réseaux. Ainsi, la plupart des centrales de gestion d’eau de pluie comporte un réservoir d’eau de ville de 11 à 200L selon les modèles, connecté directement au réseau d’eau de pluie via une électrovanne 3 voies. Ce réservoir se rempli via une vanne. Un trop-plein situé dans le réservoir permet d’assurer la hauteur maximale d’eau dans le réservoir.

La vanne 3 voies est située généralement avant les pompes. Elle est directement connectée au tableau de bord et au capteur de niveau d’eau dans la cuve. En cas de manque d’eau de pluie dans la cuve, un signal est envoyé à la vanne pour faire passer l’eau potable (présente dans le réservoir) en priorité. S’il y a suffisamment d’eau de pluie dans la cuve, un signal est envoyé pour que la vanne 3 voies fasse passer en priorité l’eau de pluie.

Installation d’un gestionnaire d’eau de pluie

Installation d'un gestionnaire d'eau de pluieL’installation d’une pompe gestionnaire d’eau de pluie doit-être réalisée par un plombier ou un spécialiste. Celui-ci veillera à ce que le pompage soit bien dimensionné au regard de la HMT et des besoins en eau.

Différents fabricants en produisent : WiloSalmson, Grundfos, Ksb, Graf, Intewa, LeaderPump et bien d’autres. Certains installateurs spécialisés ont quant à eux choisi de concevoir leur propre gestionnaire : Groupe FP, Aquality ou Kipopluie, Aquae. Tous ces systèmes de pompage sont conformes à la règlementation.

L’installation d’une centrale de gestion d’eau de pluie consiste à poser le coffret dans un local technique dédié. Il faudra le relier au réseau de distribution et de pompage via la pose de PVC pression avec les compteurs (eau de pluie et eau de ville). La pose de crépine d’aspiration avec tuyau souple ou PE dans les cuves sont par ailleurs indispensables au bon fonctionnement du système.

 

La récupération d’eau de pluie et les grandes entreprises

Sur les grands chantiers, c’est le lot VRD qui installe les attentes entre la cuve et le local technique (PE, TPC). La pose de la cuve d’eau de pluie est généralement assurée par l’entreprise spécialisée. La fouille est préalablement préparée par le lot VRD. Le filtre d’eau de pluie (fourni par l’entreprise) sera également installé et connecté à la cuve par le lot VRD. Quant au lot plomberie, il s’occupe de placer les attentes de distribution dans le local technique. Tout ce qui a attrait au gestionnaire sera donc installé par l’entreprise spécialisée qui fera également la mise en service. Elle s’occupera également de l’entretien et du suivi du fonctionnement.

Le pompage de l’eau de pluie par une pompe immergée

Réalimentation automatique en eau de pluieUn gestionnaire d’eau de pluie est composé de pompes de surface. Si ce type de pompage n’est pas adapté au bâtiment (HMT incompatible), on a recourt à une pompe immergée placée dans la cuve enterrée. Un local technique sera tout de même installé dans lequel, il y aura la filtration et le ballon surpresseur.

Pour effectuer la disconnexion des réseaux conforme à la norme AFNOR, on installe dans la cuve, une réalimentation en eau de ville. Elle est composée d’une électrovanne située dans le local technique reliée au réseau avec un capteur de niveau d’eau. S’il vient à manquer d’eau de pluie pour alimenter la pompe, l’électrovanne rajoutera donc de l’eau de ville la cuve. Juste assez pour que la pompe puisse fonctionner correctement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :