Récupération d’eau de pluie : Norme Afnor

Norme Française sur la récupération d'eau de pluie

La récupération d’eau de pluie s’est beaucoup développée en France depuis une quinzaine d’années. En particulier depuis la sécheresse de 2003 qui a marqué les esprits. Les professionnels ont fait face à une demande grandissante en matière d’installation de récupérateur d’eau de pluie. Une norme Afnor s’imposait alors pour clarifier les prérequis techniques de la conception à l’installation. Elle était très attendue des professionnels du bâtiment, en particulier des bureaux d’études (maîtrises d’œuvre). Jusqu’ici, le seul texte sur lequel se baisait les professionnels était la norme européenne EN1717 sur la protection contre la pollution de l’eau potable.

Norme AFNOR NF-P-16-005

C’est suite à de nombreux décrets sur la récupération d’eau de pluie, que l’AFNOR a été pressée pour mettre de l’ordre dans l’absence de réglementation française sur le sujet. Le projet a donc débuté en 2009 par une enquête auprès des professionnels. Les travaux ont rassemblé un grand nombre de professionnels avec une majorité d’industriels fabricants. La publication de la norme Afnor définitive est intervenue en octobre 2011. Elle est nommée NF-P-16-005. La norme rappelle que les applications décrites se limitent aux eaux de toiture non accessible (NF DTU série 43) et elle exclue les eaux de ruissellement.

Sujets abordés par la Norme AFNOR

L’installation de récupération d’eau de pluie a été étudiée avec une grande précision depuis la toiture jusqu’au robinet de puisage. Elle traite également de la conception du pompage avec une disconnexion entre le réseau d’eau potable et le réseau d’eau de pluie. La filtration est également largement abordée ainsi que les usages possibles et autorisés. L’entretien est également abordée. Le domaine d’application de la norme porte ainsi sur les axes suivants :

  • Conception : diagnostic pluvial, dimensionnement, impact budgétaire…
  • Bonne pratique de stockage, utilisations extérieures, installation et mise en œuvre, prévention des interconnexions
  • Cuves : performance, qualité des matériaux, dispositifs de trop plein, résistance mécanique, salubrité, sécurité …
  • Filtration de l’eau de pluie
  • Traitement dans le cadre du lave-linge : déclaration obligatoire
  • Entretien et maintenance de l’installation

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :