Installer une pompe immergée dans un puits ou forage

Équiper en pompe un puits ou un forage est l’étape la plus importante après la construction de l’ouvrage de prélèvement d’eau. Il est conseillé de bien étudier son installation pour qu’elle puisse fonctionner parfaitement afin d’alimenter l’arrosage de votre jardin ou bien votre maison.

La qualité d’une pompe immergée

Installation d'une pompe immergée pour un puits

Tout d’abord, il est vivement conseillé d’installer une pompe de qualité. Ne prenez surtout pas du bas de gamme que l’on trouve parfois en supermarché. Ça se révèlera vite être une mauvaise opération. Il est plus avantageux de dépenser 1000 euros sur 15 ans plutôt que 500 euros tous les 2 ans avec tous les désagrément qui en découlent. Choisir une pompe immergée de qualité vous apportera donc sérénité et confort pour de nombreuses années. Pour vous aider à faire votre choix en toute sécurité, consultez notre guide technique sur le dimensionnement des pompes de puits et forage.

http://Schéma d'installation d'une pompe immergéewww.aquavalor.fr/pompe-puits-forage/Installation de la pompe immergée

Si vous avez votre pompe en main, vous remarquerez qu’elle est très lourde ; de 15 à 30 kg, parfois plus. Par conséquent, il est conseillé d’être deux pour la manipuler. La pompe est souvent livrée avec un filin de suspension. Il est généralement la même longueur que celle du câble électrique. Le filin sert à descendre la pompe dans le puits ou le forage sans que l’on force sur le câble électrique (ce qui pourrait endommager les connexions). Avant de mettre la pompe en eau, il convient de fixer solidement le filin à la pompe et au sommet. Pour cela, nous conseillons d’utiliser des colliers de serrage adaptés à la section du câble. Vous pourrez ainsi récupérer facilement la pompe si jamais, elle vient à tomber en panne.

Le filin doit toujours être solidement fixé à la pompe et partie supérieur de l’ouvrage. Une pompe abandonnée au fond d’un puits ou pire d’un forage ne pourra jamais être récupérée. Préférez un filin en acier plutôt qu’en nylon (corde), sauf si la pompe est petite ou légère pour des puits de faible profondeur. La section du filin est fonction du poids de la pompe et de la hauteur de suspension. Nous détaillerons prochainement le calcul de la section à choisir.

 

installation d'une pompe de puits immergéeMontage des accessoires électriques

Il peut arriver que le câble électrique soit rallongé. Une jonction étanche entre les 2 câbles sera donc réalisée. Cette opération est simple à faire et permettra d’avoir une connexion de qualité, durable dans le temps.

Concernant les connectiques électriques, celles-ci doivent être protégées de l’humidité. L’idéal est d’avoir à proximité un local technique (garage ou cabanon). La pompe immergée est souvent livrée avec un coffret de protection électrique (avec fusible) qui la protège des surtensions. Elle sera également livrée avec un coffret de démarrage (photo ci-contre). Il faudra les fixer tous les deux à une paroi ou à un mur pour pouvoir y accéder si un fusible ou un composant devait être changé.

Montage des accessoires hydrauliques

Si l’eau puisée est utilisée de manière régulière, nous conseillons d’installer sur la canalisation de distribution, un ballon surpresseur (ou réservoir à vessie) afin de réduire de nombre de démarrages de la pompe (voir schéma ci-dessus). Nous aborderons dans un prochain article son dimensionnement. Ce ballon doit être positionné dans le local technique, protégé des variations de température. Il sera muni d’un manomètre pour mesurer sa pression.

Un pressostat ou un contacteur manométrique sera également installé. C’est un boitier qui commande le démarrage de la pompe en fonction de la variation de pression dans la canalisation de refoulement.



Entretien de l’installation de pompage

Les pompes immergées ne demandent aucun entretien particulier. Elles peuvent rester immergées au fond du puits ou du forage pendant toute leur durée de vie.

Le puits ou forage doit être correctement recouvert et sécurisé. Ceci afin de le protéger de la tombée d’animaux pouvant rendre l’eau impropre. Il en est de même pour la sécurité : un puits bien scellé évitera à ce que des enfants puissent être attiré et cela évitera donc tout accident irrémédiable. L’ouvrage doit également être équipé d’une margelle (muret) d’au moins de 50 cm de hauteur. Les eaux de ruissellement seront donc déviées pour éviter de polluer la nappe phréatique.

En librairie : Réaliser et entretenir son puits

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *