L’eau

L’eau est présente tout autour de nous. Elle est presque aussi ancienne que notre planète puisqu’elle est apparue il y a 4 milliards d’années. Depuis, c’est toujours la même quantité d’eau qui circule sans cesse entre la mer, la terre et l’atmosphère.

Elle tombe régulièrement sur nos têtes, nous marchons dessus, nous la traversons, nous la consommons. Nous la polluons aussi et nous la recyclons pour subvenir à nos besoins les plus élémentaires. Quelle soit salée ou douce, l’eau est un élément présent sur notre planète qui certes ne s’épuise pas mais dont la qualité se dégrade par négligence de l’Homme.

L’eau est par ailleurs répartie de manière inégale sur l’ensemble des continents. Sa présence varie à la fois dans le temps et dans l’espace. On observe des sécheresses et des inondations avec des degrés parfois importants, causant de grands dégâts à la fois pour l’environnement et pour l’activité humaine.

Le phénomène du réchauffement climatique accentue ces effets. Les projections sur les prochaines décennies démontrent que l’accès à l’eau sera un des problèmes majeurs du XXIème siècle pour l’ensemble des êtres vivants, en France comme partout ailleurs dans le monde.

Chaque pays gère l’eau en tenant compte des ressources disponibles en surface ou dans le sol ainsi qu’en fonction des besoins nécessaires pour son économie. L’organisation de la gestion de l’eau est complexe car elle est à la fois politique et sociétale. Le degrés d’organisation et d’efficacité de la gestion de l’eau dépend aussi de l’histoire du pays (présence ou pas de conflits), du degrés d’éducation des populations et de sa situation économique. Elle dépend notamment des décisions politiques qui prennent en compte (ou pas), l’eau comme un enjeu sociétal.